11 septembre 2012

Rentrée

hihihi

C'était un grand jour pour lui, peut-être était-ce moi la plus nerveuse... En tout cas, c'est bien moi qui ai versé ma larme...

Cette entrée au CP pour mon Germain, c'est beaucoup de difficultés à gérer. "Germain est différent" m'a gentiment dit la directrice l'année dernière.

Ca, je l'avais bien vite compris.... Il est intelligent, point de doute la-dessus, mais il peine...

"Trop intelligent" m'a suggéré l'instit de maternelle. Non, je le sais, moi. Pas trop intelligent, mais différent, avec ses failles.

Et moi qui cours partout, orthophonistes, psycho-motriciennes, psys, ré-éducations diverses et variées, plus ou moins cohérentes, on m'envoie de partout depuis 3 ans.

Je voudrais juste que mon bonhomme trouve son rythme de croisère. Mon esthète, mon amoureux du beau, mon chevalier servant, si généreux, si ampathique, tu es riche de mille choses, mais tu ne le sais pas encore:

80150068338067861_Si23M7Sv_f

Ton papa et moi, on a tout mis en place chez nous pour que tu te sentes bien dans ta chambre,

et pour bien travailler, on t'a chiné le plus beau des bureaux.

chbre-bleue2

bureauGermain

Poncé, réparé, pate à boité, on a chassé les petits vers qui l'habitaient, on a refait son joli rideau de bois et on a mis en avant ses veines de chêne.

Il est unique, comme toi et il est prêt, pour toi, mon Germain.

Après avoir refait ta chambre, murs, enduits, et peinture bleu-vert de gris, ça y est, tu as un cocoon pour te reposer de ce monde qui a bien du mal à prendre un enfant comme il est...

train-vapeur-germain

Posté par la fee b à 21:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Rentrée

    Je ne sais pas si c'est comparable, mais on m'a dit la même chose d'Heilane en maternelle. Devant son mutisme et sur insistance des maitresses toujours très promptes à mettre dans des cases, j'ai vu une super orthophoniste. 3 séances, et elle m'a dit: "je ne sers à rien, votre fille, elle ne veut juste pas grandir, mais elle a toutes les cases à la bonne place"... J'ai pas insisté, les psys, je ne suis pas fan, et puis... En septembre, au CP, elle savait lire. On ne peut pas dire qu'elle soit rapide, ni qu'elle ait un mode d'apprentissage simple ou standard, mais elle fait partie des "bons élèves", même si les profs ne la comprennent pas toujours. (pas souvent, même, mais elle a appris à faire illusion...) Elle arrive (avec notre aide...) à naviguer sur la standardisation du système scolaire sans couler. La musique, je pense, a été d'une grande aide pour canaliser, apprendre à apprendre, et lui renforcer son estime de soi. Je te raconte pas ça comme modèle, mais non, les enfants ne sont pas différents, ils sont juste uniques. Du coup, ils ne rentrent pas tous dans les cases. C'est plus simple avec ceux qui fonctionnent comme la majorité, mais c'est passionnant (et fatigant...) de comprendre ceux qui sont en dehors des clous...
    Bon courage...

    Posté par Fanny, 12 septembre 2012 à 17:28 | | Répondre
  • Comme fanny je te dirai que chaque enfant est unique et qu'à l'heure actuelle l'école n'a plus le mode d'emploi de l'éducation car elle a institué un éléve modélé qui doit être conforme à ses critéres mais qui n'éxiste pas!!!
    Ma fille est aussi une enfant différente et c'est très, très dur car la société nous a rejetées en bloc, l'école d'abord, le regard social les gens de notre entourage et même notre famille ensuite...Elle a été affublée de tous les noms jusqu'à en arriver à une déscolarisation en CE1...Aujourd'hui elle a repris le chemin de l'école elle est en CM1, et enfin je suis tombée sur une instit compréhensive et avec quelques paroles adressées à ma fille et au groupe classe comme ils disent tout est rentré dans l'ordre....Ce qui prouve bien qu'avec un peu de bonne volonté tout peut s'arranger mais il faut que les enseignants fassent un petit effort mais ça ce n'est pas gagné!!!
    Comme m'a dit la psy scolaire, toute votre vie vous devrez être l'ambassadeur de votre fille. C'est vrai, les enfants hors norme sont tellement malmenés dans notre société si attachée à la normalité (encore faudrait-il définir ce mot),qu'ils demandent encore bien davantage d'attention et de soutien mais si ça peut te rassurer on y arrive avec de la persévérence...
    Bon courage, tu n'es pas seule...
    Et fabuleux bureau, j'adore! Bravo pour la remise en état!
    Bises à Germain

    Posté par myleline07, 16 octobre 2012 à 15:23 | | Répondre
  • Je ne pense pas que les enseignants soient les seuls coupables dans cette dure réalité des enfants un peu différents. A quoi bon avoir dans nos classes des élèves standardisés, où est notre travail alors et qu'allons nous leur apporter ? Il est difficile d'accorder à chaque élève toute l'attention dont il aurait besoin quand on a comme moi cette année 30 élèves de petite section dont un petit A. qui ne parle pas, pousse des cris en permanence, ne reste pas assis, se met en danger en montant sur les chaises et les tables, tentant de s'échapper dès qu'une porte reste ouverte, bref un enfant qu'il faut surveiller comme le lait sur le feu et 29 autres à qui il faut proposer des situations d'apprentissage et qui ont autant besoin de nous que le petit A. Sauf qu'à ce moment là je suis toute seule ! Nous sommes aussi victimes de la lenteur des démarches administratives . Le petit A a besoin d'une AVS, la demande a été faite en début d'année, pas sûr qu'elle soit accordée , nous sommes bientôt au mois de mars et toujours pas de réponse. Je ne parle même pas des spécialistes des CAMPS, CMP et autres structures qui nous disent que les enfants sont petits, qu'il faut leur laisser le temps que tout va bien quand ils voient l'enfant en tête à tête dans des conditions qui ne sont pas celles de l'école. Comme c'est une victoire quand mes petits bouts reviennent après les vacances de Noël et que je récolte les fruits de tout le travail réalisé depuis le mois de septembre, j'ai cette même satisfaction quand le petit A. accepte de manger son yaourt tout seul avec sa cuillère et qu'il rit aux éclats quand je débarbouille sa frimousse pleine de yaourt , qu'il vient me prendre la main, qu'il se remet à sa place quand je lui demande, qu'il tire sur ma main pour ne pas partir quand sa maman vient le chercher, quand il fredonne doucement notre comptine pour se mettre en rang, ce sont ces petits progrès quotidiens qui nous font oublier les moments et jours plus difficiles où le petit A. est ingérable car il est debout depuis 4h du matin et que ses camarades sont super excités à cause du Mistral ou de la fête de Noël qui se prépare ! Je ne défends pas les enseignants car certains d'entre eux ont des méthodes avec lesquelles je ne suis pas toujours d'accord, j'ai deux filles qui ont un très bon niveau mais la grande nous a posé beaucoup de problèmes au niveau du comportement ( bavardages ) et là je peux vous dire que les collègues ne nous font pas de cadeaux car un enfant d'enseignant doit être parfait, idem avec les autres parents d'élèves. Et comment réagir quand votre plus jeune au CP l'an dernier revient de l'école en disant : je suis dans le groupe "top of the pop" et c'est quoi le top of the pop ? et bien la maîtresse dit que c'est le groupe des meilleurs et nous sommes assis dans le même groupe ! une véritable abération !
    Je suis sûre que ton petit Germain trouvera sa place, et puis avec des parents si attentionnés il ne peut pas en être autrement !

    Posté par lilounonette, 21 février 2013 à 07:51 | | Répondre
Nouveau commentaire